fbpx

Pourquoi mon objectif de vie c'est être une Super Maman !!!

notre-famille-i-love-la-vie

Été 2012, je suis au top du top des objectifs de ma vie, mais je ne le sais pas encore.

Quand on devient parent, tout bascule !

Dans mon cas c’est encore plus vrai avec la naissance de mon 3ème enfant.

Été 2012, je suis au top du top des objectifs de ma vie mais je ne le sais pas encore.

Je suis en CDI, depuis 8 ans, dans le même centre d’appels.

Dans une société que j’adore et où les mots “éthique” et “équité” sont des valeurs fortes et respectées.

Les ressources humaines ne nous accablent pas de consignes inhumaines, ce qui est assez rare dans l’univers des centres d’appels.

D’un point de vue familial, comme tu le vois sur la photo, on est en train de fêter les 2 ans de nos jumelles en Tunisie.

C’était la fête, les filles sont des vraies petites princesses, nous sommes tous réunis en famille.

C’est un bonheur total

Au niveau santé, alors là vraiment je ne pouvais pas rêver mieux.

J’étais à un an après le bypass et j’avais le feu vert pour une nouvelle grossesse.

Malgré les doutes de mon chirurgien, j’ai perdu 50 kg en deux ans.

Je suis même ultra fière d’être arrivée au bout de ma grossesse sans prendre 1 kg.

Comment j’ai fait ?

J’ai réussi en mettant en place tous les conseils que j’avais pu avoir.

Également avec une bonne activité physique et bien sûr grâce à mes filles.

S’occuper de deux bébés en même temps, c’est vraiment pas une partie de plaisir.

C’est très sportif et ça a payé, alors merci les filles.

Là où je veux en venir, c’est magnifique sur le moment.

Mais quand j’analyse la même situation un an après, c’est le jour et la nuit.

Le bilan est beaucoup plus difficile à faire pour 2013, alors que nous avions le bonheur d’avoir un nouveau bébé.

Et un garçon en plus comme pensent certains.

C’est tout de même important car mon mari étant le seul garçon aussi dans sa fratrie, mon fils devient pour la loi tunisienne “son héritier principal.”

L’accouchement, je ne vous en parlerai pas, si les mamans racontent la vérité c’est la fin de l’humanité en une génération 😉

Ce sont les semaines qui ont suivi sa naissance en avril 2013 qui ont définitivement changé ma vie.

C’est là que ma bipolarité est particulière, elle est post-partum.

Je peux dire maintenant que j’ai commencé à sentir immédiatement quelques jours après l’accouchement, qu’il s’est passé quelque chose.

Puis les crises maniaques, la phase up comme on dit, a commencée.

Avec le recul, dès le mois de juin 2013, je n’étais vraiment pas dans un état normal.

Je trouvais des idées supers géniales chaque jour.

Je prenais des décisions en fonction de mon intuition, j’adorais interpréter “les signes” autours de moi.

Je ne dormais plus de la nuit, je nettoyais, je rangeais.

Je me souviens très bien avoir déballé des cartons, ses vêtements de 3 mois et rangé le 1 mois, en pleine nuit.

Et ce qui devait arriver, arriva.

Suite à mes décisions catastrophiques à vouloir être auto-entrepreneur et en même temps commencer un nouveau travail, en décembre les grosses difficultés sont arrivées.

J’avais perdu mon CDI en octobre et fait l’autruche sur les dettes à payer à la banque.

Mais le problème du bipolaire, c’est que même dans la descente, il ne s’arrête pas.

Moi j’ai de la chance, c’est ma grande sœur qui m’a sauvé.

Déjà en juin, elle m’avait emmené aux urgences psychiatriques et j’étais resté 24 heures, le temps du diagnostic.

Le suivi médical a commencé mais pas la fin des problèmes.

Il a fallu une 2ème hospitalisation de 10 jours en décembre 2013, pour que les idées soient plus claires dans ma tête.

Heureusement pour moi, ma famille m’a énormément soutenu en 2014.

J’espère que cette année-là restera la pire année de ma vie.

Une vraie descente en enfer

Quand on sait que je suis restée pendant 6 mois dans le même fauteuil, à regarder la télé, voire parfois rien du tout, les yeux dans le vide pendant toute une journée.

Je pensais même qu’il était trop tard et inutile de m’inscrire à pôle emploi.

Peur d’expliquer pourquoi j’avais mis 6 mois à m’inscrire.

Mais en tant que maman, je n’avais pas le choix.

Le traitement a commencé à me stabiliser.

Je voyais mes enfants grandir et je ressentais une énorme culpabilité à ne pas être capable d’emmener mes filles à l’école, et de gérer mon fils la nuit.

Mon père, à la retraite, s’occupait de tout, pendant que mon mari cumulait deux emplois.

Je devais reprendre ma place, redevenir une vraie maman.

J’y suis arrivée

Parce que j’ai compris que, dans la vie, on ne peut être sûr de rien.

A un moment donné, il faut arrêter de se poser des questions, et se mettre à l’action.

La grande leçon que j’ai apprise avec cette bipolarité, c’est qu’il faut apprécier l’instant présent.

Peu importe le passé, peu importe ce qu’on veut dans le futur.

Je voudrais conclure cette présentation par vous dire de profiter vraiment de ce que vous avez aujourd’hui.

Parce que vous ne savez pas si demain vous l’aurez encore.

Profitez de vos proches, profitez de la vie et sortez du lit …

J’ai décidé de casser les codes du coaching classique et des sessions hebdomadaires sur 3 ou 4 mois.

Je t’accompagne en ligne pendant un an, à travers un plan d’action précis. 

Pas de chichis, pas de blablas pendant des heures, mais des sessions de 15 minutes illimitées, qui permettent vraiment de progresser.

A très vite !

Inscris-toi à ma newsletter gratuite 😀

⇒ Améliore Les 4 Piliers De Ta Vie Au Quotidien.

Reçois mes astuces et conseils pour améliorer durablement :

  • ta santé
  • ton état d’esprit
  • ton harmonie familiale
  • ta vie professionnelle

17 sources de prospection pour faire
exploser votre MLM

⇒ Formation Gratuite (Pour Expert Et Débutant)

  • Vous allez pouvoir ajouter 10 à 15 prospects par jour sans soûler votre entourage
     
  • Découvrez une méthode de prospection automatisée
     
  • Par la suite, je vous montrerai comment être payé pour prospecter
     
  • Ajouter 2 à 4 filleuls par mois dans votre équipe